production Fabre
SAS Villa Psy 2
Nicolas Floc'h Structures productives, récifs artificiels, 2011-2014 Robert Smithson, East Coast, West Coast, 1969
Vincent Lamouroux, Attente, 2014,
Victor Man, Untitled (from The White Shadow of His Talent), 2011-2012

Alexandra Fau est commissaire d’expositions, critique d’art et enseignante en histoire de l’art. Elle a organisé plusieurs expositions sur les relations entre art et architecture (« Architecture invisible ? », « Architecture au corps », « Chez soi »), et art et design (« la tyrannie des objets »). La question de la narration est également au cœur de chacun de ses projets (« Micro-fictions », « L’archéologie, un mythe contemporain »). Elle a présenté à plusieurs reprises la scène artistique française en Russie (« Philosophers and workers » pour l’année France-Russie 2010, Biennale de Moscou 2011, et « The Contemporary French painting, combinations of history au centre d’art de Permm). Ses interrogations sur l’émergence d’un art dont la destination finale est à jamais indéterminée, son espace d’apparition sans cesse à redéfinir, et ses outils de diffusion à repenser l’ont amenée à partir en quête d’un mentor, en la personne de Virginia Dwan. Son projet de recherche soutenu par l’Institut Français dans le cadre du Hors-Les-murs 2015 a donné lieu à l’exposition « Fertile Lands » (janvier-mars 2016) à la Fondation Ricard (Paris). Elle vient d’achever la bourse curatoriale 2016 que lui a décerné le Centre National des Arts plastiques : http://www.cnap.fr/laureats-des-bourses-de-recherche-curatoriale-du-cnap-2016. Elle a inauguré tout récemment son projet lauréat de Mécènes du Sud – Montpellier- Sète autour de notre relation au savoir « Dropping Knowledge » (2018). Et vient de curater l’exposition solo de Laetitia Badaut Haussmann, chez Fabre, une nouvelle adresse dédiée à la production d’art contemporain initiée par Annabelle Ponroy.